Détection optique ultra-sensible d’acides nucléiques viraux

  • Post-doc / Ingénieur de recherche
  • Palaiseau

Le Laboratoire d’Optique et Biosciences, Ecole polytechnique, CNRS UMR 7645, INSERM U1182
développe une technologie de rupture pour le diagnostic in vitro utilisant la détection optique de
nanoparticules d’oxyde dopées aux terres rares luminescentes, en collaboration avec la start-up
LumediX, créée en 2018 et issue du laboratoire. Après l’implémentation de la détection ultra-sensible de
protéines sur un format de type ELISA et sur bandelettes, nous avons obtenu un financement de postdoctorat
pour travailler sur la détection optique ultrasensible du virus SARS-CoV-2 et de virus causant
des fièvres hémorragiques. Ce projet vise (i) à mettre au point les méthodologies de mise en oeuvre de
nanoparticules pour la détection d’acides nucléique, et (ii) à développer le dispositif optique dans un format
transportable permettant une détection efficace des nanoparticules, particulièrement dans des échantillons
autofluorescents et/ou diffusants où la mise en oeuvre d’une détection résolue en temps sera à implémenter.
La personne avec le profil souhaité aura : i) une thèse et une formation initiale dans l’un des domaines
suivants : optique, biophysique ou biologie, ii) une expérience dans au moins l’un de ces domaines, de
préférence dans deux ou trois et iii) un fort goût pour la recherche et le développement interdisciplinaire.
Durée du financement : 2 ans.
Prise de fonctions : dès que possible.

Contacts :
Antigoni Alexandrou, antigoni.alexandrou@polytechnique.edu
Cédric Bouzigues, cedric.bouzigues@polytechnique.edu

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à cedric.bouzigues@polytechnique.edu